Chronique de la Baie d'Authie - N°8 - Décembre 2020

La Chronique de la Baie d'Authie - N°8 - Décembre 2020.
Retrouvez ici toutes les actualités de notre station.

 

 Chers lecteurs, 2020 s’achève sur une note certes mitigée, mais non  dénuée de positif pour notre station. En effet, la motivation des équipiers reste inébranlable grâce à la belle et forte cohésion qui nous caractérise peu importe la difficulté, d’une part, et la récompense de nos efforts collectifs qui se profile d’autre part. Réussite qui n’aurait jamais vu le jour sans votre soutien inconditionnel. Dans cette mer agitée, la station a le vent en poupe, nous surfons sur la vague de la réussite, cap sur l’avenir !!! La station SNSM de Berck sur mer vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d’année et ses meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Guy Lardé - Président de la SNSM de Berck-sur-Mer

 

 

 

 


"Pas de tracteur, pas de sauveteur"

Suite

L’annonce a été faite sur les réseaux sociaux, le nouveau tracteur de mise à l’eau a officiellement pris ses fonctions à la station, même si la crise sanitaire ne nous a pas permis d’effectuer la remise officielle des clés en présentiel.

La cérémonie est reportée a une date indéterminée pour le moment. Nous réitérons notre profonde gratitude et reconnaissance auprès du conseil départemental, et de tous les acteurs qui ont contribué et œuvré à la réussite de ce projet, et sans qui nos missions de sauvetage en mer auraient été fortement compromises. Ce sont 5 ans de dur labeur qui se concrétisent.

Le Département du Pas-de-Calais

 

Le Conseil départemental du Pas-de Calais a répondu au SOS de notre station, « Pas de tracteur, pas de sauveteurs…» Il était en effet devenu inconcevable de mener à bien notre mission de sauvetage en mer sans matériel adéquat. 

Notre tracteur était arrivé en fin de vie après de nombreuses années de bons et loyaux services et il s’avérait impossible malgré les appels aux dons d’en changer. Grâce à la politique volontariste du département du Pas de Calais et à sa troisième génération de contractualisation, nous avons pu établir un partenariat avec le Conseil départemental, et ce bien au-delà de nos espérances. Grâce à ce soutien, un nouveau tracteur a pu être ainsi financé dans sa totalité. Nous remercions par conséquent le département du Pas-de-Calais en la personne de son Président, Jean-Claude Leroy et de la Vice-Présidente Blandine Drain pour leur soutien sans faille. Merci pour votre proximité, pour votre efficacité et pour votre sollicitude à l’égard du monde associatif qui se sent parfois oublié des pouvoirs publics !

Quand la situation sanitaire nous le permettra, nous accueillerons avec un grand plaisir Monsieur le Président du Département afin d’inaugurer officiellement notre nouveau tracteur par une remise des clés symboliques. Au nom de notre engagement mutuel à sauver les vies de nos concitoyens, nous vous disons un grand merci !

 

 

 

 

 

 

 

"Pas de tracteur, pas de sauveteur" Clap de fin.

 


Activités

 

Les formations ont donc continué bon train, en respectant autant que faire se peut, les règles sanitaires en vigueur. PSE1 avec le CFI de Calais, formation SNB1(nageur de bord), permis côtier, CRR, mais aussi les entraînements avec l’hélicoptère du Touquet, stations SNSM de Cayeux (À lire : Exercice commun avec la SNSM de Cayeux) et du Crotoy, et un groupe de pompiers de Berck, Montreuil sur mer, Étaples et Boulogne sur mer. Les entraînements ont été axés sur les équipements du nouveau tracteur, treuil, ancre terrestre et croc de largage, pour nous extirper en cas d’enlisement et sauver le matériel. De plus, le partage des connaissances fraîchement acquises est devenu systématique au travers d’ateliers de secourisme, sauvetage aquatique, sport, matelotage, révisions aux examens, etc. Chaque équipier apporte sa pierre à l’édifice de la bonne condition opérationnelle de l’équipage.

De plus, le partage des connaissances fraîchement acquises est devenu systématique au travers d’ateliers de secourisme, sauvetage aquatique, sport, matelotage, révisions aux examens, etc. Chaque équipier apporte sa pierre à l’édifice de la bonne condition opérationnelle de l’équipage.

 

La crise sanitaire n’a pas non plus épargné les stations SNSM d’une façon générale. Cela s’est traduit par la baisse significative des dons et ventes d’articles, dû à l’annulation des grands évènements qui animent notre belle Côte d’Opale. Un gros manque à gagner à tous les niveaux au vu du grand nombre de personnes qu’ils rassemblent. Nous tentons autant que possible de nous positionner sur les petits évènements à l’échelon local, afin d’y tenir un stand ou participer à diverses opérations.

Les évènements auxquels nous participons sont communiqués via la page Facebook, si vous souhaitez venir nous rencontrer et nous soutenir en achetant un calendrier, abonnez-vous !

 


Projet d'aéroglisseur

Des essais d’aéroglisseurs ont été effectués en baie d’Authie. Cet engin n’aurait pas vocation à remplacer notre canot actuel, simplement à pouvoir intervenir sur les bancs de sable, et récupérer des personnes sur le point d’être en danger, sans attendre d’avoir les pieds dans l’eau ou être en difficulté. Il nous permettrait d’élargir notre champ de compétences, et augmenter les chances de réussites de nos interventions de sauvetage, là où chaque seconde est précieuse. Le projet est à l’étude, et la réflexion suit son cours.

 

Par Mathieu Delettré - Secrétaire